Accueil / Partenariats / La Profession Agricole

Une convention de partenariat Installation-Transmission entre la SAFER Bretagne et les Chambres d’Agriculture

Une convention de partenariat Installation-Transmission entre la SAFER Bretagne et les Chambres d’Agriculture de Bretagne a été signée le 25 septembre 2015.
 
 
Les Chambres d’agriculture de Bretagne et la SAFER Bretagne ont souhaité renforcer l’efficacité de leurs actions sur la base de leur complémentarité et d’un partenariat réaffirmé et redéfini. Cette convention, signée le 25 septembre 2015 concrétise la volonté des deux structures de trouver des synergies dans leur mode de fonctionnement.
 
Retrouver la publication Terra du 2 octobre 2015 :
Les chambres et la Safer renforcent leur partenariat

Source (Terra)
 


 
 
Témoignage de Cécile NICOLAS-LE MORZADEC, Vice Présidente de la SAFER Bretagne et élue à la Chambre d’Agriculture des Côtes d’Armor
 

 
Cécile NICOLAS-LE MORZADEC est la personne toute désignée pour donner sa vision du partenariat qui va se concrétiser entre les Chambres d’Agriculture bretonnes et la SAFER Bretagne, concernant la transmission des exploitations agricoles. 


 
Quel rapport entre votre mandat à la Chambre d’Agriculture et votre mandat à la SAFER Bretagne ?
 C’est au titre de mon mandat à la Chambre d’Agriculture des Côtes d’Armor que je siège à la SAFER Bretagne, et, pour ces deux structures, l’installation et la transmission représentent des enjeux majeurs.
 
Quelles sont les missions de la Chambre d’Agriculture par rapport à la transmission des exploitations ?
A travers le point accueil Transmission, les Chambres d’Agriculture proposent un accompagnement personnalisé, bien en amont de la date prévue de cessation. Les conseillers transmissions, écoutent, informent, amènent les cédants à se poser les bonnes questions.
Différents services sont proposés (formation, diagnostics, etc…), mais surtout, l’accès au R.D.I. (Répertoire Départ-Installation)  met en relation l’offre des cédants et les demandes des candidats à l’installation.
Les conseillers instruisent aussi les dossiers d’aides éventuelles et les différentes formalités.
 
Quel est le rôle de la SAFER Bretagne dans le cadre de la transmission des exploitations ?
Les conseillers fonciers de la SAFER connaissent bien le marché foncier agricole et le marché local. Ils évaluent le prix des terres, mais pas seulement. Ils peuvent aussi organiser le transfert total ou partiel des exploitations (terres-bâtiments, matériel, cheptel…) par vente ou par location, voire une mise à disposition.
Ils sont amenés à faire de la négociation, mais aussi de la médiation pour pouvoir maintenir des exploitations agricoles dans leur globalité.

Avec le soutien de la Région, la Safer peut proposer un portage du foncier dans l’attente d’une solution de transmission pour l’installation.
Enfin, en raison de sa qualité de vendeur professionnel, la SAFER sécurise les cédants qui transmettent.
 
Quel est, selon vous, l’intérêt de ce partenariat ?
Il y a déjà un travail régional engagé à travers la création du « Réseau Transmission » de la Chambre d’Agriculture, dont le lancement a été acté l’an dernier, avec la signature de la Charte Régionale.
 
Il a pour ambition de transmettre en faveur de l’installation, afin d’assurer le renouvellement des générations. C’est un enjeu fort qui demande la mobilisation de tous.

L’objectif de la convention de partenariat « Installation-Transmission » qui va être signée entre la Chambre Régionale d’Agriculture et la SAFER Bretagne a pour but de mettre en oeuvre concrètement cet objectif auprès des agriculteurs bretons.

Il s’agit de préciser les rôles respectifs de chaque organisme, de renforcer l’efficacité de leurs actions, sur la base de leur complémentarité.
 
 
 
La Chambre d’Agriculture et la SAFER Bretagne ont-elles déjà travaillé ensemble ?
Selon les départements, les personnes et l’historique, il y a bien sûr parfois des relations qui se nouent, mais ce n’est pas toujours une évidence.

Dans certains cas, les structures évoluaient dans leur « cocon », en ne sachant pas vraiment ce que faisaient les autres.

En tant qu’élus professionnels, nous étions nombreux, dans les chambres d’agriculture et à la SAFER à vouloir que ces deux entités apprennent à travailler ensemble, à trouver des synergies. L’objectif est d’être efficace et d’offrir des services de qualité adaptés à chaque agriculteur qui souhaite transmettre son exploitation pour installer un autre agriculteur, le tout dans une relation de confiance des uns envers les autres.
 
 
 

APPELS DE CANDIDATURES

Retrouvez les biens mis en vente et en location par la Safer Bretagne

Actualités

Les SAFER ça sert à tous !
Les SAFER ça sert à tous !
En savoir
Résultats 2018

Retrouvez tous les résultats 2018

En savoir
Conseils des Chevaux et Safer
En savoir Voir toutes les actualités